Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 15:12

Admettons...


Etant donné qu'ils sont beaucoup plus performants  sur le plan industriel, et que leurs résultats économiques sont excellents, contrairement aux nôtres, c'est donc qu'ils sont plus intelligents?

 Ou bien qu'ils ont fait de meilleurs choix  stratégiques et politiques (autre preuve d'intelligence) ?

 

 

http://www.francesoir.fr/actualite/economie/temps-de-travail-les-francais-loin-derriere-les-allemands-mais-173308.html

 

 (l'argument selon lequel leur réussite s'obtient  en Europe au détriment de  leurs parternaires ne tient pas car les produits allemands sont plébiscités  partout, y compris en Chine, où ils entrent en concurrence avec les productions locales)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Tom 18/01/2012 14:18


Possible (enfin peut-être suis-je de mauvaise foi -ou vous qui sait?- mais pour moi cela date plus du gouvernement Chirac, mais il est sur que la gauche miterandienne n'a ensuite rien fait pour
inverser la tendance...) toujours est-il que ce qui a manqué on en a à peu-près une idée:
- Pas assez de recherche, ou du moins dans des domaines directement applicables à l'économie. Ce n'est pas nouveau: la France brille plus dans les recherches fondamentales...
- On a negligé les petites entreprises au profit des grandes entreprises, "des fleurons de l'industrie" qui délocalisent aujourd'hui, ce qu'ils n'auraient sans doute pas fait, ou dans de
moindre proportions, si ils étaient liés dans leur production à des PME bien implantées...
(après ne pas oublier que la désindustrialisation est un phénomène perceptible dans toute l'Europe, y compris l'Allemagne, et qui est beaucoup plus fort en Grèce, au Royaume-Uni et en Espagne
qu'ici)
- Protéger l'emploi, ne pas s'en tenir à un "on a tout essayé", là dessus évidement entre plus de protection et plus de flexibilité est compliqué mais on aurait pu s'inspirer de nos voisins. Le
chômage partiel allemand a par exemple été très efficace pour préserver des emplois...
- Ne pas saborder l'éducation si l'on veut éspérer repartir un jour.

Si j'étais médisant je dirais que c'est à peu près le contraire de la politique suivie depuis 10 ans...

luc 15/01/2012 20:07


Oui oui, je vous rejoint sur le fait que leur situation économique est bien meilleure (mais sachant que leur économie est portée par les économies telles que la notre, la grèce, l'italie,
l'irelande ect à moyen terme ils vont payer les conséquences des mesures drastiques d'austérité). Pour moi le problème ne vient pas des 35heures, le débat n'est pas là. Aujourd'hui notre tissu
industriel est dévasté, car c'est la ou l'Allemagne nous est bien supérieure, c'est la puissance de leurs pme qui booste leur économie, alors que notre politique consistait à privilégier les
multinationales (on voit le resultat aujourd'hui). Donc oui je partage votre constat mais pour moi le problème ne vient pas de la durée du travail. C'est juste un argument politique bien utile en
temps de campagne qui vient cacher les vraies réalités.

laurence hansen-love 15/01/2012 20:41



Je n'ai pas dit que le problème venait de la durée du travail. C'est un élément parmi d'autres.


 Ce qui est sûr c'est que l'activité en  France, pour des raisons x, est beaucoup moins productive et lucrative (au niveau national) qu'en Allemagne (et aussi en Suède, Finlande,
Danemark, Canada etc..)


 Pourquoi avons-nous privilégié les multinationales selon vous? Il paraît que le tournant date de l'époque de Bérégovoy, époque où l'on a choisi d'adopter un modèle de capitalisme à
l'anglo-saxone..



demain 15/01/2012 18:12


Bonjour,


Il y a une part de vrai dans ce que vous dites. Si les produits allemands sont compétitifs à l'étranger, c'est parce qu'il y a un consensus entre syndicats, patronats et gouvernements pour mener
une politique de déflation salariale. En outre, l'Allemagne est spécialisée dans la production de machines-outils. Quel est le domaine de spécialité de la France ? 


En France nous n'avons pas comprimé les salaires et nous avons appliqué les 35 heures ; en Allemagne, ils ont mis en oeuvre "l'agenda 2010" de la coalition SPD-Verts, c'est-à-dire la rigueur
(voila, au passage, ce qui nous attend avec l'accord PS-Verts).


Mais reconnaissez que cette politique ne fonctionne que si elle est menée en cavalier seul. Sinon les gains en compétitivité-prix sont annulés. Reconnaissez surtout que l'euro a fonctionné comme
une subvention à l'économie allemande puisqu'il a une valeur plus basse que ce que serait le mark aujourd'hui et plus haute que ce que seraient la lire, la peseta, la drachme, etc.


Si vous n'êtes pas convaincue, regardez plutôt les balances commerciales de la France et de l'Allemagne DEPUIS 2000;


http://www.humandee.org/IMG/jpg/Graphique_5-_Balance_commerciale_de_marchandises.jpg


 


Cependant, je pense que le plus inquiétant pour la France relève plus du domaine culturel que du domaine économique. La France n'a jamais été le centre de l'économie-monde, et ne le sera jamais.
Mais elle a eu la prééminence culturelle pendant plusieurs siècles. Ce fut le fondement du rayonnement de la France et cette place privilégiée est en train de disparaître, si ce n'est déjà le
cas.

laurence hansen-love 15/01/2012 20:34



1) Je ne vois aucun plan de rigueur dans l'accord EELV/PS


2) On ne peut expliquer le succès des entreprises allemandes par la faiblesse du coût du travail étant donné que leurs produits et leurs entreprises sont plébiscitées aprtout dans le monde, y
compris en Chine


3) Si la faiblesse  relative de l'Euro a été un avantage supplémentaire pour l'économie allemande, je vois mal comment elle pourrait  à elle seule expliquer le dynamisme de leur
appareil industriel..


 



luc 14/01/2012 17:13


Certes, mais il ne faut pas oublier que la productivité horaire française est bien meilleure en France. De toute façon le débat n'est pas là et vouloir copier le modèle allemand est une absurdité
pour moi.

laurence hansen-love 15/01/2012 14:17



A quoi cela sert-il d'avoir un fort taux de productivité si cela ne se traduit pas par des performances économiques, mais par  tout le contraire (un déficit extérieur record!)?


 Quant à la question de prendre les allemands pour modèle, je l'exclus pour ma part.


Le sujet qui m'intéresse , c'est  :  pourquoi sommes-nous si mauvais par rapport à eux?  Ce débat  n'est pas intéressant à vos yeux?


 On peut aussi se comparer au Canada, à la Suède, au Danemark etc.. si vous préférez.