Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 16:03

Pour Peter Sloterdijk,il faut arrêter de culpabiliser les riches (une approche assez nietzschéenne, semble-t-il..)

Il faut conmplètement reconsidérer la question de l'impôt, et cesser de la concevoir comme la punition d'une faute.

 "Quand je paie mes impôts, je me consacre à la communauté". Il faut donc au contraire considérer les rcihes comme des donateurs:  "ce serait une révolution psychologique d'une portée énorme".

 'La reconnaissance est l'unique moyen à peu près fiable d'assurer  la cohésion démocratique"

 A paraître: Repenser l'impôt. Pour une éthique du don démocratique. (Libella/Maren Sell)

 A lire dans Philosophie Magazine; "Place à l'honneur économique"  propos recueillis par Gabor Steingart et Torsten Riecke

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

cordroc'h j f 25/01/2012 10:23


La question ne serait-elle pas : Qu'est-ce qui pousse à l'origine une personne à vouloir devenir riche ,et une fois la chose faite , à vouloir devenir toujours plus riche ,au point de ne plus
savoir quoi faire de son argent , de s'ennuyer ,d'être angoissé à l'idée  d'en perdre une miette , d'être donc incapable d'investir sans la certitude d'en retirer un maximum de bénéfices ?
Que l'on me dise pas que c'est là un comportement normal , qu'il est donc normal de vouloir absolument devenir riche , en n'hésitant pas à utiliser tous les moyens pour cela .N'y aurait-il pas
une part de folie dans ce comportement .Ne serait-ce pas là la problème de l'homme , posséder des biens extérieurs afin de compensser un certain vide intérieur , éprouver un sentiment
d'importance, de notoriété , de puissance afin de compenser un complexe d'infériorité si profondément enfoui que l'on en a pas conscience .C 'est ainsi que l'homme est devenu dépendant de la
nécéssité de posséder pour se sentir être quelqu'un ,c'est ainsi qu'il vide la planète de sa substance pour la recouvrir de ses créations , dont le poids et la lenteur de destruction, finiront
par la faire s'écrouler sur elle-même .Vision très pessimiste de l'homme et de ce qu'il fait de la planète , mais que l'on me donne des raisons de voir les choses de manière plus gaie ,
autres que l'intelligence et la raison dont est capable l'homme .


Si je peux écrire des choses si pessimistes , c'est qu'en réalité je ne suis pas si pessimiste que cela peut paraître , je sais simplement qu'il  existe pour l'homme une autre voie ,
qu'il n'a pas pu emprunter à un moment clé de son évolution , qu'il ne retrouvera pas en faisant marche arrière , mais que peut-être il découvrira à un autre moment clé de cette évolution .
Ou , quand et comment ,de cela seul un concours de circontances favorables le révèlera le moment venu , c'est pourquoi il faut rester vigilant , attentif à tout , curieux de tout en abandonnant
tout préconçu , tout parti-pris ,etc ....

thomas 25/01/2012 08:16


Désolé : de base, bien sûr.

thomas 24/01/2012 18:03


Les campagnes électorales n'ont pas tendance à élever le débat. Les boucs émissaires, c'est facile, démagogique, bête et dangereux.


Qu'un riche soit très riche ne me pose pas de problème, et ne devrait pas en poser tant que l'argent est un fondement de la civilisation. Ce qui peut être problématique, anormal, répréhensible,
ce sont certaines façons de gagner cet argent et certaines façons de l'utiliser. Je ne rentre pas dans les détails, mais il est évident qu'il y a des nuisibles (ennemis publics) dans les milieux
dont on parle.


Ce que je retiens du discours de Hollande, avant tout, c'est la référence à la nuit du 4 août et ses propos sur l'égalité.


On connaît cette déclaration essentielle : tous les hommes naissent libres et égaux en droit et en dignité. On a trop grignoté, violé ce principe de vase.

laurence hansen-love 24/01/2012 21:44



principe de vase?



Tom 24/01/2012 15:53


Quant à l'argent que Yannick Noah doit à l'Etat francais, j'attend de savoir ce qui relève de la realité et ce qui appartient à la manipulation politique de l'UMP, qui n'a pas vraiment intéret à
ce que la personnalité préferée des francais soit un soutien de Francois Hollande! J'ai l'image d'un homme plutôt honnète, peut-être est-il très bon acteur ou alors c'est moi qui suis naïf?

laurence hansen-love 24/01/2012 21:39



Il dit ce soir qu'il attend les conclusions du Fisc (redressement fiscal)



Tom 24/01/2012 15:50


Ce que vous appelez "revenu du transfert" ce sont bien les revenus issus de la redistribution? Vos chiffres sont sans doute vrai mais ils restent de la manipulation! La realité c'est qu'à
cause d'une TVA trop élevée le impôts francais sont quasiment régressifs (si si!). D'aileurs quand Jonas dit que les pauvres ne payent pas d'impôts c'est totalement faux. La part de la population
qui se retrouve avec la plus petite part de ses revenus taxés c'est le 1% des francais les plus riches si l'on prend en compte tous les paramètres. Les pauvres francais touchent trop d'allocation
à votre goût? Pourtant vous me dites venir d'une famille qui a parfois été très loin de l'opulence, non? Ce n'est donc pas moi, petit membre des classes moyennes, qui vais vous apprendre que
vivre avec 600€ par mois (et encore!) avec en plus un loyer à payer c'est dur!

laurence hansen-love 24/01/2012 21:38



"60¨% des revenus distribués sont des "revenus de transfert" Marcel Gauchet dans Causeur,  ce  mois -ci p 30. Ce sont les revenus qui ne viennent pas de la production ni du capital,
mais de l'Etat


Après cela, je ne vais pas vous dire que 600 E par mois c'est bien. 
 La seule question c'est quels sont les systèmes les plus protecteurs en Europe. La France est l'un d'eux, même si certains pays scandinaves font mieux, peut-être...


 



Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à Paris. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier et animatrice de www.cinechronique.comCo-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche