Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 14:11

 

Michel-Rocard.jpg

 

 

Passionnant l'entretien avec Michel Rocard ce matin dans Libé :

 "Je pense désormais qu'il vaut mieux rapatrier Strauss-Kahn"... "Il est celui qui incarne le meiux la social-démocratie, que les socialistes français ont parfois du mal à assumer"

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Tom 13/05/2011 09:45



-Sur le fait que la gauche, ou une partie de la gauche, devient conservatrice je vous suis. Même si comme vous le dites c'est paradoxal, si je dis que ce n'est pas dans ses gênes c'est parce que
c'est un phenomène nouveau.


-Dire que Mitterrand est parti avec un objectif marxiste c'est ça qui est aberrant! Bien sur c'est ce qu'une bonne partie de la gauche attendait de lui mais mitterrand lui n'a jamais été marxiste
ni même vraiment socialiste (du moins peut-on en douter). Si vous considérez que la politique menée entre 81 et 83 est une politique marxiste là je crois que l'on est devant un gros problème
d'analyse.


- Ce n'est pas moi, ni "la gauche démocratique (depuis quand c'est un défaut Oo) et moraliste", qui dit que la droite actuelle est l'héritière des orléanistes du XIXème siècle c'est René Rémond.
Dire que la droite d'aujourd'hui est l'héritière des "vrais révolutionnaires et des défenseurs de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen" est un contresens historique! Si la droite
s'appelle ainsi c'est parce que les partisants d'un pouvoir monarchique fort en 1791 se sont placés à la droite du président de l'Assemblée (la droite étant la place d'honneur dans la religion
chrétienne). Ce ne sont pas ses hommes là qui ont crées la première République, ni ceux qui étaient sur les barricades lors des "trois glorieuses", ni ceux qui ont permis l'avénement de la IIème
République (ce sont par contre ceux qui en ont causés la perte). Par contre je vous accorde que la IIIème leur doit beaucoup puisque ce sont eux qui l'ont redigés et que les républicains s'en
sont emparés.


Vous pouvez toujours préferer la droite actuelle à la gauche actuelle c'est votre droit, je n'ais pas de problème avec ça. Par contre je vous renie le droit de vous emparer ainsi de l'héritage de
la Gauche et de proclamer qu'il appartient à la droite! La gauche est à l'origine républicaine quand la droite est elle monarchiste (orléaniste ou légitimiste) ou bonapartiste (je simplifie:
il y a aussi un pan de la gauche républicaine qui s'est convertie au bonapartisme) et il faut attendre la fin du dix-neuvième siècle pour voir des politiques de droites se convertir au
républicanisme: les républicains moderés...



Guillaume 11/05/2011 23:36



Je ne suis pas d'accord avec Tom qui réemploit le même discours sur la gauche (le PS plus précisément) tant décrié tant la droite que par les écologistes.


Et dire qu'il n'avait pas entamé un semblant au minimum de politique marxiste est aberrant, il partait vraiment avec cet objectif, biographie lambda à l'appui pour la plupart (je devrai pouvoir
les retrouver)


Je ne saurais que trop conseiller la lecture du livre de Philippe Nemo: Les deux républiques françaises. Au moins les a priori démocratiques et moralistes de la gauche, s'ils ne tombent pas (fort
heureusement, même si on en vient parfois à en douter), ne permettent pas pour autant d'accuser la droite d'être immorale, égoïste, fascisante, royaliste... N'oublions pas que c'étaient eux les
véritables révolutionnaires, les défenseurs des DDH, et ceux qui, paradoxalement, étaient à l'origine de chaque nouvelle république (même pour la IIIe dans une certaine mesure).


Et je maintiens: la gauche devient conservatrice, paradoxalement, et c'est pour cela que j'insiste dessus tant ça paraît absurde, mais vrai, Rocard avait déjà prévenu: elle se bat pour des
combats déjà en grande partie gagnés (du moins comparativement et dans la limite du possible, à moins de changer l'ordre du monde...), et devrait davantage vivre dans son époque comme ses
camarades allemands (j'ai d'ailleurs vu un article récent sur le blog à ce sujet allant dans ce sens...)


Tout en Allemagne paraît tellement mieux... De vrais partis, de vraies idées, de vrais débats, des manifestations censées...


 



Guillaume 11/05/2011 15:43



PS: à regarder dans la rubrique de son bilan du même lien que je vous ai fournit



laurence hansen-love 11/05/2011 22:22



merci!



Guillaume 11/05/2011 15:41



Suite à votre demande, voici le lien:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mitterrand


Statistiques de l'INSEE à l'appui, no coment


 



laurence hansen-love 11/05/2011 22:22



merci!


 pour  Tom, aussi..



Tom 11/05/2011 08:59



Pour la dette je ne sais pas mais ça n'a aucun sens de toute façon: on calcule la dette en pourcentage du PIB pas en valeur absolu, sous Mitterrand elle a presque triplé c'est vrai (http://www.senat.fr/rap/r98-413/r98-4130.html).


Je vous renvoi aussi au graphique de la page wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Dette_publique_france_%25_du_PIB.png) on y voit qu'en effet les mandats de
mitterrand représente une accéleration importante (je précise que pendant ces 14 ans il y a une croissance constante du poid de la dette sans interruption ni ralentissement malgrè deux
cohabitations). Ensuite arrive le premier mandat de Chirac et là forte accéleration avant que le gouvernement jospin arrive et là seule période de la
cinquième Rèpublique où la dette publique diminue! De là à en déduire que la gauche est meilleur gestionnaire il n'y a qu'un pas.. que je franchis (même si l'honnetteté m'oblige à préciser
que la croissance de cette période est en partie responsable, mais pas seulement).


Imputer la croissance de la dette aux relents marxistes de Mitterrand est ridicule pour une raison simple: Mitterrand n'était marxiste que dans ses discours. Mais il est vrai que le PS a tort de
ne pas renier définitivement le dogme marxiste, sans nier pour autant que celui ci est inscrit dans ses gènes et dans son histoire.


Quant à "la droite libérale est monarchiste" c'est une découverte récente? La droite actuelle (je parle de l'UMP ici) est issu de l'orléanisme auquel De Gaulle (si on considère qu'il reste une
trace de gaullisme dans l'ump actuel) a ajouté sa vision bonapartiste. Et la gauche conservatrice? Ca par contre ça n'est pas dans ses gènes, la gauche a toujours representé l'aile
progressiste  de la classe politique, mais il est vrai qu'aujourd'hui il y a une certaine tendance au conservatisme au PS et à l'extrème gauche...