Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 21:32
"Tout ce qui est solide se dissout dans le numérique"  Remy Toulouse
 Vous lirez le dossier du monde ce soir  pages  18-19 ce soir: " Internet sera-t-il la  chance ou le tombeau du livre?"
 et aussi:
"Cette révolution es tune chance" par Arash Derambash

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

iepStrasbourg09 01/11/2009 12:24


Sur Internet comme démocratie, voici un lien à voir : http://novovision.fr/?Internet-est-il-la-voix-du-peuple

Un argument imparable pour la supériorité du support papier sur celui numérique est sans aucun doute sa durabilité. Pour peu qu'il soit bien conservé, le livre pourra toujours être lu des siècles
après sa fabrication alors qu'avec la vitesse des progrès numériques, il suffit de quelques décennies pour qu'un support numérique (disquette hier, CD aujourd'hui par exemple) ne soit plus
accessible. Et faîtes attention aux piratages ou au manque d'entretien pour les données conservées sur Internet, alors qu'une fois rédigé le livre n'exige pas d'être constamment entretenu.



laurence hansen-love 01/11/2009 18:29


merci!


nathan 31/10/2009 18:07


Bonjour,

Je souhaitais réagir aux propos de Mr Toulouse ( que vous approuvez j'ai l'impression). Vous nous ditesque la patience, la concentration, l'attention, ne sont pas favorisés par l'écran et je ne
comprend pas pourquoi. Au contraire, mon écran est à luminosité variable (donc je peux lire dans n'importe quelles conditions), et il existe des logiciels permettants d'afficher les textes de
manière claire, avec des lignes de moyenne longueur (pour ne pas se fatiguer à tourner la tête) et un fond neutre. Me permettant une lecture tout aussi sereine qu'avec un livre papier.

Je pense au contraire que la numérisation du livre peut, et va permettre un nouvel essor de celui-ci, que ce soit grâce à son prix, à son accessibilité, ou à l'influence de internet qui, à mon
avis, permet une offre plus importante, plus libre (que ce soit au niveau musical, cinematographique, ou même de l'information).


laurence hansen-love 31/10/2009 21:14


Sans doute, il peut y avoir des lecteurs heureux d'Internet,  comme vous.
 Mais enfin le papier, c'est autre chose! Il faudrait lire le livre de U. Eco et JC Carrière qui explique pourquoi rien ne remplace le livre.
 Je crois que les écrans induisent un type de lecture très différent du livre. Je m'en rends compte moi-même. Après avoir passé des heures sur un écran ,je suis énervée, j'ai du mal à lire
normalement... un livre!


Meriem 31/10/2009 10:36


Bonjour,

Avant toute chose je tiens à vous remercier de vos précieux conseils fournis à travers ce blog.

Concernant ce post pensez-vous que M Arash Derambash ait une légitimité à intervenir sur un débat public? Quelle crédibilité peut-on lui accorder après
l'affaire "facebook"?

Bonne journée,

Meriem



laurence hansen-love 31/10/2009 14:35


merci de me signaler cela.. je n'y comprends pas grand chose à vrai dire

http://www.vinzblog.com/laffaire-arash-derambarsh-sas-roi-de-facebook



mai 30/10/2009 23:10


Bonsoir Mme Hansen-Love,
je me demande, après les lectures des articles du monde, pourquoi certains (comme Rémy Toulouse) avancent que la lecture dite "dématérialisée", via un écran, concerne des écrits sans force critique
comme si seul le livre pouvait posséder cette intensité forte, cette force critique.
Merci et bonsoir! 


laurence hansen-love 31/10/2009 14:26


Oui c'est une bonne question,  cela pourrait donner un sujet IEP
 Remy Toulouse le dit en début d'article.
  POur avoir l'esprit critique, il faut un certaine distance .. distance favorisée par  la concentration,  la patience, le temps nécessaire pris pour  lire et relire
etc.. Toutes choses que le livre favorise et pas du tout Internet ni l'écran qui ont  tendance à proposer de  l'information, très émiettée, et non de l'incitation à penser ...
 Lisez l'exposé de Emilie de Cooker à propos de NTIC ci dessous


Damien 30/10/2009 22:11


L'optimisme sans limite d'Arash Derambash n'est pas très pertinent je trouve...



laurence hansen-love 31/10/2009 14:20


oui.. vous devez argumenter!