Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 17:34
Sur Internet, les politiques passent leur vie à "déraper"

"Ce n'est plus une arène politique, c'est Holyday on ice"
 Lire l'analyse complète de Thierry do Espirito: "Les forçats de l'info conditionnelle" surslate.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Proxy 22/12/2009 14:57


Internet serait donc porteur de tous les maux ? Il y a de malheureux propos réducteurs.


Thibaultcal 20/12/2009 20:49


La conclusion était assez simple. Le problème d'internet, c'est que toutes les informations et tous les auteurs (blogueurs, commentateurs, twitteurs, ...) avaient la même importance et le même
pouvoir. C'est alors à l'Internaute de faire lui-même le tris.
Mais si les médias "traditionnels" reprennent les infos commes elles sont traitées sur le web, on se retrouve avec des articles de wikipédia récités dans les JT, des chaines qui accordent autant
d'importance à la neige en hiver qu'à l'échec Copenhague, et TF1 qui interview Nikos comme un médecin expert en hernies discales.


laurence hansen-love 22/12/2009 14:00


Oui, le problème effectivement c'est que la mentalité d'Internet (toutes les opinions se valent) déteint sur tout.
 On voit que tous les médias consultent tout le temps tous les auditeurs maintenant, sur n'importe quoi : "Pour vous Noël est-il une fête religieuse ?" etc... Comme s'il y a avait débat!


Thibaultcal 19/12/2009 00:11


En ce moment même, il y a un débat assez interessant sur le sujet dans "Vous aurez le dernier mot" : "Médias traditionnels : contaminés par le net ?"
Avec Guy Sorman, Elisabeth Lévy, Guy Birenbaum et Laurent Joffrin.


laurence hansen-love 19/12/2009 21:49


Merci ,dommage, je l'ai raté!