Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 13:47

marine-Lepen.jpg

C'est à lire dans Libé ce matin:

" Notre industrie et nos emplois ont besoin de protections intelligentes aux frontières alors que la politique de l'UMP et du PS est celle de l'ouverture à tous les evts de la mondialisation" Marine Lepen

 

http://www.liberation.fr/economie/01012330290-mondialisation-le-nouveau-clivage

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Tom 10/04/2011 19:14



C'est l'hypotèse de base! si le marché n'a pas cet effet alors ça invalide toute les théories des tenants de la non-intervention! Si le capitalisme ne maximise pas la richesse de tout le monde cela signifie que l'on ne peut pas compter sur le marché pour améliorer le bien-être (pour autant qu'il dépende du revenu) de tout le monde.
Dans ce cas laissons le marché créer des richesses et l'Etat (ou les etats si c'est l'international qui nous interesse) redistribuer... (ça aussi c'est simpliste je vous l'accorde mais c'est
la conclusion à laquelle j'aboutis toujours



Tom 10/04/2011 12:24



Ah bon mais je croyais que le capitalisme c'était la maximisation des profits/revenus (=bonheur ) pour tous?



laurence hansen-love 10/04/2011 13:03



un peu réducteur?


 Notez que je n'adhère pas aux thèses de Marine Lepen..



max 08/04/2011 12:03



la question n'est donc pas pour ou contre la mondialisation ? Mais quelle mondialisation ?



laurence hansen-love 08/04/2011 21:50



En effet, c'était bien le sens de ce dossier..



max 08/04/2011 11:49



Le libre-échange a été favorisé par le pouvoir politique
pour deux motifs 1) C'est économiquement profitable à tous contrairement au protectionnisme qui n'est profitable à court terme que pour celui qui le pratique et à long terme pour personne. 2) Il s'agissait de garantir la paix. Les Etats seraient tellement dépendants les uns des autres qu'il serait impossible qu'ils
se fassent la guerre (cf traité de Rome.).
Seulement l'effacement de règles nationales qui a contribué au libre échange a aussi entraîné une dérégulation des marchés. Le pouvoir économique domine le pouvoir politique ou du moins en
partie. Il faut inverser la tendance et réguler la mondialisation. C'est ce qui explique également le manque de visibilité du clivage droite/gauche.
Il ne faut également pas confoncre libre-échange et concurence déloyale. 



Tom 08/04/2011 11:11



C'est ça la question par rapport à la mondialisation, et non pas le manichéisme que propose Marine Lepen: face à une mondialisation que j'affirme inéluctable (ou du moins indispensable) devont
nous effectuer un nivellement par le bas ou vers le haut? Le choix des européens avait été d'aligner, le plus possible, les pays "pauvres" d'Europe du Sud et de l'Est, sur les pays riches.
Aujourd'hui c'est le théorème contraire que l'on veut nous imposer, on doit, comme les allemands, baisser nos salaires. Avec quel espoir? S'aligner sur les Chinois et les indiens? Allemands,
Japonais, Coréens , l'ont bien compris eux: c'est sur la qualité que se fera la différence et qui permettra de faire cohabiter deux systèmes.  



laurence hansen-love 08/04/2011 21:35



Qui ne préfère les hauts salaires ou bas salaires?
 Mais qui possède le pouvoir d'élever le niveau de tous?