Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 20:47

Les filles sont pluôt plus studieuses et plus performantes que les garçons d'un point de vue scolaire. Mais elles se censurent elles-mêmes: c'est la "peur du succès" qui freine les filles 

Lire ici

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/03/07/a-l-ecole-les-filles-refusent-la-competition_1489523_3224.html

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Education
commenter cet article

commentaires

Cordroch J F 09/03/2011 08:59



En réponse au commentaire de Alou ,se serait plutôt nos cultures qu'il faudrait revoir et remettre en question .Cultures Judéo-chrétiennes ayant institutionnalisé l'autorité patriarcale
,réprésentant sur terre d'un dieu unique ,détenteur de tous les pouvoirs .Si ça ce n'est pas du totalitarisme à l'échelle mondiale ,je ne comprends plus rien .



Alou 08/03/2011 20:09



En même temps est-ce qu'il ne faudrait pas plutôt retourner le problème et inciter les garçons à refuser la compétition ?


(pour un monde de paix et d'amuuuur !!! )


Certains auteurs (dont je ne me souviens plus des noms) émettaient la thèse que finalement on laissait aux femmes le choix de refuser la compétition et qu'à contrario l'on poussait les hommes à
celle-ci puisque c'est surtout eux qui, dans nos cultures, sont censés "réussir" et ramener les sous à la maison ! Bon après ça reste une thèse comme une autre, mais il me semble qu'elle n'est
pas tout à fait infondée !


(ENFIN ! On ne victimise plus les femmes !)



Cordroch J F 08/03/2011 11:38



La peur du succès est peut-être due à la peur de déposséder le sexe masculin de sa prétendue supériorité , comme un fils ou une fille peut s'abstenir de tenir tête a un père pour ne pas le
vexer ,pour ne pas qu'il se retrouve face à sa véritable infériorité devant des enfants plus savants que lui. Le jour ou la femme parviendra à se libérer totalement de siècles de domination
masculine ,et donc de soumission forcée au sexe masculin , l'homme(le sexe masculin) risque de sombrer dans une grave dépression , et cela la femme le pressent et se retient donc peut-être
de dire et de faire certaines choses afin d'éviter le drame.L'homme est comme un enfant jouant au grand , la femme le sait au fond d'elle même , elle connait la fragilité des illusions qu'il
entretient contre vents et marées , et n'ose pas porter le coup fatal ,par peur de voir tout un monde s'écrouler dans lequel elle parvient ,malgré tout ,à élever ses enfants.


Il me semble donc évident que les femmes se censurent elles mêmes , mais peut-être qu'occuper les postes à hautes responsabilités ne les interesse pas parcequ'elles n'éprouvent pas le besoin de
se sentir supérieures , ni de dominer pour dominer .Elles savent que ce ne sont souvent là que des artifices qu'utilisent les hommes pour compenser certains complexes.


 



Alexandre A 08/03/2011 10:39



Bonjour,


C'est notamment vrai dans les métiers du droit qui se sont énormément féminisés ces 30 dernières années.