Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 08:14

 

Marine-Lepen-triomphante.jpg

 

 

Certains de mes (très chers et fidèles) visiteurs considèrent que le populisme est un fantasme, un mot inventé pour déconsidérer J.L. Mélenchon..

 

 Je vous renvoie à ces  analyses différentes:

 

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/04/07/l-avenement-du-populisme-patrimonial_1504203_3232.html

 

"Les partis populistes font un malheur":

http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/serge-july-19-avril-2011-7678678255

 

 

(pour moi le populisme est la suite et  la conséquence du "Non en Europe". Non à la mondialisation libérale, non à l'Euro, non au plombier polonais, non à l'ouverture des frontières.

La campagne des nonistes était pré-populiste.

 Après on peut nuancer...

 Il existe un populisme de gauche, mais les thèmes principaux du populisme sont partagés par la droite et la gauche : "qu'ils s'en aillent tous!" (élites corrompues et incompétentes).

 Notez que la Grande Bretagne ignore ce raz de marée, ce qui prouve que la crise économique ne suffit pas à expliquer ce mouvement désastreux)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Tom 11/05/2011 10:28



Bien sur! pour l'instant en France on ne pourrait pas aller aussi loin mais en GB ils peuvent et les gens réagissent peu, triste époque...



Tom 10/05/2011 09:27



En Grande Bretagne les politiques désastreuses et dangereuses ne sont pas celles prônées par des populistes mais celles du gouvernements! Ils sont maintenant entrés dans un affrontement frontal
entre ceux qui soutiennent le démantélement de l'Etat mis en oeuvre et ceux qui s'y opposent! Je préfère encore garder Sarkozy, Mélenchon et Lepen...



laurence hansen-love 10/05/2011 21:52



Tiens vous ne lisez pas le Monde.. .


A la UNE ce soir: Le joyeux printemps de Cameron (tout baigne pour lui)



max 21/04/2011 12:59



je suis d'accord que le populisme ne s'arrête pa sau FN et que vous le décrivez parfaitement bien. jean-Luc Mélenchon en fait parti, selon moi. Mais le qualifier de populisme ne doit pas empêcher
les hommes politiques de lui répondre argument par argument. Qualifier Le Pen de fasciste n'a pas vraiment suffit au cours de ces 30 dernières années, à le faire baisser.
Et oui, il y a autre chose que la crise économique qui explique cette évolution.