Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 15:04

Vous voulez être prof, chers amis et lecteurs de ce blog!?

 

 UNE du Monde ce soir

http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/libre/20120106/index.html?aaaammjj=20120106&article_id=830560&clef=EMAIL

 

 

 

 Réfléchissez-y à deux fois tout de même....demain la vie de prof ne sera pas de tout repos.

 Bonne chance, et bon courage!

 

 PS: Et sachez que le PS a un projet très voisin, au moins en ce qui concerne le temps de travail et la réduction des vacances, seul avantage indéniable de cette profession.... autrefois.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Aresh 08/01/2012 23:08


Le cas parisien est forcément plus complexe que chez moi, à tel point que j'ai entendu parler d'un grand logiciel pour faire la distribution pour tout Paris. Mais, la carte scolaire sans
dérogations permet surtout de corriger la ségrégation socio-spatiale. Encore qu'il y a d'autres moyens, comme les quotas de bons et mauvais élèves, le busing (encore que tout ça est
limité au primaire). Le gouvernement a pris la pire des options, qui ne profite qu'aux parents racistes ou effrayés, ou qui confondent ambition et réputation. Je peux pourtant témoigner qu'on
peut survivre en ZEP...

Aresh 07/01/2012 17:02


Oh la remarque dans le Post-scriptum, comme si vous si vos lecteurs faisaient parti de la corpo... vous ne voyez pas une nette différence quand Hollande veut embaucher des profs alors que nous
sommes le DERNIER pays développé en taux d'encadrement ? (c'est vrai que ça ne concerne pas votre famille, qui vous a ...), pas de différence quand l'un veut faire cesser l'apartheid de fait qu'a
créé la fin de la carte scolaire, alors que l'autre l'a mis en place ? ou la préservation d'une école et la proposition de Sarkozy d'une fausse autonomie des établissements, fausse car en fait
basée sur le résultat, contrôle plus vicieux encore ?


Bon, je me calme. Vous connaissez sans doute :


Gilles Deleuze, Post-scriptum sur les société de contrôle, 1990 :


Nous sommes dans une crise généralisée de tous les milieux d'enfermement, prison, hôpital, usine, école, famille. La famille est un « intérieur », en crise comme tout autre intérieur, scolaire,
professionnel, etc. Les ministres compétents n'ont cessé d'annoncer des réformes supposées nécessaires. Réformer l'école, réformer l'industrie, l'hôpital, l'armée, la prison ; mais chacun sait
que ces institutions sont finies, à plus ou moins longue échéance. Il s'agit seulement de gérer leur agonie et d'occuper les gens, jusqu'à l'installation de nouvelles forces qui frappent à la
porte. Ce sont les sociétés de contrôle qui sont en train de remplacer les sociétés disciplinaires. « Contrôle », c'est le nom que Burroughs propose pour désigner le nouveau
monstre, et que Foucault reconnaît comme notre proche avenir. (...)


L'étude socio-technique des mécanismes de contrôle, saisis à leur aurore, devrait être catégorielle et décrire ce qui est déjà en train de s'installer à la place des milieux d'enfermement
disciplinaires, dont tout le monde annonce la crise. Il se peut que de vieux moyens, empruntés aux anciennes sociétés de souveraineté, reviennent sur scène, mais avec les adaptations
nécessaires. Ce qui compte, c'est que nous sommes au début de quelque chose. (...)


Dans le régime des écoles : les formes de contrôle continu, et l'action de la formation permanente sur l'école, l'abandon cotres pondant de toute recherche à l'Université, l'introduction de l' «
entreprise » à tous les niveaux de scolarité.

laurence hansen-love 08/01/2012 22:37



L'apartheid... comme voys allez! Pour ce que je connais: j'enseigne dans un lycéd d'un quartier du centre de Paris, mais mes élèves sont issus du 19 et 20 e arrondissement , en grande parrtie.
Bel exemple de mixité sociale (et classes assez colorées!) grâce à l'abolition de la carte scolaire, qui n'a pas que des inconvénients, il ne faut rien exagérer...


Si vous revenez à la carte soalire, il y aura dans le 4 arrondissement des enfants de ce quartier, seulement...


 Quan à l'autonomie des établissements, je crois que c'est bien, même s'il faut parier sur l'intelligence des proviseurs, et non sur leur imbécillité congénitale..