Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 16:21

Montaigne-Essais.jpg

 

 

Socrate disait que l'interêt de débattre, il le trouvait dans la possibilité d'être contredit.. et donc d'avancer vers la vérité.

 Montaigne formule la même idée  dans les Essais.

 "Quand on me contrarie, on éveille mon attention, pas ma colère; je m'avance vers celui qui me contredit, qui m'instruit...

 Je festoie et caresse la vérité en quelque main que le la trouve, et m'y rends allègrement, et lui tends mes armes vaincues, de loin que je la vois approcher" (Essais, livre 3, Chapitre 8)

 

 On mesure toute la différence entre la philosophie et la politique.
 Les philosophes cherchent la vérité..  notamment dans le débat.

 

http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-raphael-enthoven-le-monde-selon-de-raphael-enthoven-2011-12-06

 

Au contraire, en politique, chacun voit dans tel ou tel  débat l'occasion de faire valoir son point de vue, et jamais, au grand jamais, personne  n'envisage de modifier d'un  iota sa position. Jamais on n'a vu, et jamais on ne verra, un homme politique dire: "oui, vous avez raison, j'ai eu tort, sur ce point vous m'avez convaincu".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Stéphanie 09/12/2011 09:23


Hypotése gratuite et poétique de ma part : La vérité , on ne se bat pas pour elle , on ne se bat pas pour la découvrir ... On se bat contre elle , pour sauver nos mensonges fondamentaux , pour
sauver nos illusions , nos idées préconsues ... Mais , si on se bat "honnettement" et avec courage alors enfin lorsqu'on est épuisé , vaincu , accablé ... la vérité peut nous apparaitre et
nous relever peut-être ...... (relever-révéler)


Bon , c'est une concéption assez mystique proche de l'idée du combat de Jacob et de l'Ange Divin . Ce n'est probablement pas de la philosophie ... Enfin je n'en sais rien .

drarni fayeze 08/12/2011 12:13


dans débattre il y a "battre" comme dans convaicre il y a "vaincre" c'est de l'idéalisme de croire que du débat nait la vérité : cela présuppose que nous portons en nous une vérité et qu'il
suffit de la mettre en mot pour la faire advenir .un professeur de philosophie débat-il avec son élève ? ou un prof de mathématique ? Une administration judiciaire avec ses justiciable ? Un
policier avec un citoyen? Un élu avec ses électeurs? NON ! débattre est remplaçer par  un mot beaucoup plus proche de la réalité : Négocier. a bientôt , je vous lis toujours avec
plaisir. 

laurence hansen-love 08/12/2011 21:17



il y a tout de même des débats avec mes élèves; cela arrive, quand les élèves sont assez sûrs d'eux et ont des arguments .. En général, ceux-là font des études de philo...



Stéphanie 08/12/2011 04:54


En politique il ne s'agit pas de vérités ....


Il s'agit de prendre le POUVOIR et les pouvoirs quels qu'ils soient n'ont que faire de la vérité .


Lorsqu'on est le plus fort on a toujours raison .


En politique la réalité n'est faite que de rapports de forces .....

laurence hansen-love 08/12/2011 21:13



je ne suis pas d'accord pour mettre tous les politiques dans le même  panier.


 Il existe des hommes politiques honnêtes -je veux dire sur le plan intellectuel. Comme Rocard ou Cohn-Bendit par exemple. Je ne vois pas de quel mensonge , au cours de leur carrière, ils se
sont rendus copuables;..



Laure 07/12/2011 18:13


C'est bien là qu'est le problème de nos politiques: refuser de reconnaître qu'ils aient pu se tromper...et même refuser d'admettre que ce que fait "l'autre camp" peut aprfois ête positif (sans
même que cela signifie que eux se soient trompé): tout ce que fait l'autre est systématiquement critiqué, dévalorisé... alors qu'ils pourraient aller si loin (et nous aussi) s'ils étaient
capables de le reconnaître et d'avancer ensemble...

laurence hansen-love 07/12/2011 21:16



Oui, c'est ce que je pense en effet... Dans l'état actuel des choses, il serait temps de faire passer l'interêt général avant l'obsession des présidentielles... C'est vrai pour les deux camps..



Stéphanie 07/12/2011 18:11


Nos vérités éphéméres il faut les mettre en procés . Il faut les accuser , les défendre tour à tour ... Et puis les condamner , les aquitter au bénéfice du doute , les réabiliter , les sauver de
la potence ..... Enfin tout ça . Comme dans les procés .