Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 18:26

De plus en plus de profs démissionnent, ce qui demande un certain courage, d'ailleurs.

Car avec un CV de prof, il n'est pas facile de retrouver du boulot (vu l'image que les employeurs ont   des profs actuellement en France!)

 

http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Actualite/Les-enseignants-doutent-et-certains-quittent-le-metier-406991/

 

Il y a beaucoup de choses à revoir pour que le métier de prof redevienne acceptable. J'espère que notre futur(e) Président(e) socialiste y réfléchit.  Car le simple fait de raccourcir nos vacances ne va pas arranger les choses (les vacances, c'était tout ce qui nous restait!)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Education
commenter cet article

commentaires

Gilles Hector 20/10/2011 23:13



@Tom


vous caricaturez mes propos cher monsieur. Ou alors si vous êtes sincère en disant que je pousse un coup de gueule anti-fonctionnaire vous êtes paranoïaque.


Je maintiens sans gueuler et sans exagérer que la fonction publique est un doux cocon comparé au secteur marchand dont l'emploi n'est pas protégé, secteur marchand qui doit en plus assumer les
dépenses toujours plus importante d'un état au bord de la faillite.


Quand à manquer de professeurs, je pense que la situation mérite d'être regardée de plus près : Avec 1 200 000 agents pour 16 000 000 d'élèves, nous avons un ratio de 1 agent pour 13 élèves. Le
contribuable que je suis est furieux de payer cette gabegie et le père que je suis est aussi furieux de voir l'enseignement piloté par un ministère obèse et archi centralisé.



Tom 20/10/2011 18:50



"le doux cocons de la fonction publique" et aller, un coup de geule anti-fonctionnaire il en faut toujours! A se demander pourquoi en France, ce pays de feignants, des enseignants il n'y en a pas
plus (au point que l'on manque de candidats malgrès des effectifs en baisse)! C'est oublier que les métiers de l'éducation mais aussi du maintien de l'ordre et autres font parties des plus
exigeants et que qui plus est les salaires des enseignants francais font parti des plus mauvais d'Europe...
Et d'accord avec Laurence: si il y a bien un secteur dans lequel il ne faut pas tailler c'est bien l'éducation...


 



Gilles Hector 18/10/2011 21:26



Du courage, il en faut beaucoup pour quitter le doux cocon de la fonction publique et ses retraites garanties, ses emplois à vie pour affronter le secteur marchand, le risque du chômage et une
maigre retraite.


Mais il faut surtout de la clairvoyance. Ceux qui démissionnent ne font qu'anticiper la prochaine baisse des effectifs de la fonction publique. Car il faudra bien un jour ou l'autre baisser les
dépenses de l'état pour résorber notre dette.



laurence hansen-love 19/10/2011 21:18



je sais, il y a trop de dépenses publiques.. mais pas assez de profs!