Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 18:39

 Il faut lire le dossier du Monde( 8 octobre 2011, supplément Science et techno)sur la nocivité de la TV (et des jeux vidéos..) pour   l'intellect, mais pas seulement!

 "Les enseignants se plaignent de plus en plus de déficits langagiers ou de troubles attentionnels lourds, qui sont imputables non seulement à la télévision mais aussi, depuis moins longtemps, aux jeux vidéos e tà un certain nombre de  nouvelles technologies "

 Michel Desmurget (auteur de "TV Lobotomie")

 Et aussi:

 "Regarder la télévision avant l'âge de 2 ans est associé à des retards de langage, à des retards cognitifs, et, plus tard dans la vie, à des résultats scolaires plus faibles et des troubles de l'attention, avec un temps de concentration réduit"

 

 

http://biosphere.blog.lemonde.fr/2011/10/08/nuit-gravement-a-la-sante-la-tele/

 Ce n'est plus la peine de se demander pourquoi tant de profs sont désespérés... (je ne parle pas pour moi,  car j'ai  la chance d'avoir des élèves très bons et excellents)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Education
commenter cet article

commentaires

Cordroch J F 17/10/2011 10:56



Quand les progrès de la science et de la technologie vont à l'encontre du développement naturel du corps et de l'esprit ,du rythme naturel biophysiologique de l'organisme , ou quand l'homme veut
se substituer à la nature en imposant sa raison et sa volonté .Au départ l'homme à inventé dieu pour justifier sa volonté de se venger de la nature qu'il considère inconsciemment comme
responsable de leur séparation , aujourd'hui ,il remplace dieu par le pouvoir de la science et de la technologie .Au plus profond de lui-même ,dans son inconscient ,l'homme aimerait retourner
dans les bras de sa mère-nature , mais pour cela il devrait préalablement reconnaître sa culpabilité ,d'avoir voulu lui imposer sa domination en ayant inventé dieu ,et l 'autorité patriarcale
.N'ayant pas le courage de faire son méa-culpa ,et ne parvenant pas à s'imposer face à la nature , l'homme reste coincé avec son oedipe irrésolu , tel un adolescent qui éprouvant l'enfant en
lui ,séparé prématurément de sa mère, veut jouer à l'homme afin de fuire son envie de retourner près de sa mère, pour combler son manque de liens affectifs .